Une brève histoire de Dokken

Contacter l'auteur

Dokken est toujours rockin '!

La dernière fois que Dokken a sorti un album studio ( Broken Bones) était en 2012, mais le groupe continue de faire de nombreuses tournées, carrière remarquable qui s'étend maintenant sur plus de trois décennies. Né à Los Angeles pendant les jours "big hair" du début des années 80, Dokken a marqué un certain nombre de succès Billboard et MTV avant leur rupture initiale en 1989. Dokken s'est réuni au milieu des années 1990 et depuis lors, a toujours gardé le drapeau pour hard rock mélodique traditionnel de style LA. Actuellement, la formation du groupe est composée du chanteur et chef d'orchestre Don Dokken, du batteur "Wild" Mick Brown (le seul autre membre restant de la composition originale de Dokken), du guitariste Jon Levin et du nouveau bassiste Chris McCarvill. Broken Bones est sorti le 21 septembre 2012 en Europe via Frontiers Records et le 25 septembre en Amérique du Nord. Le single et la vidéo de l'album étaient "Empire".

Les premiers jours...

Don Dokken fait le tour de la scène hard rock de Los Angeles depuis la fin des années 1970, quand il a dirigé un groupe appelé "Airborn". Au moment où ils ont sorti un single en 1979 ("Hard Rock Woman" b / w "Broken Heart"), le groupe avait changé son nom pour Dokken et ils ont continué à exercer leur métier sur le circuit californien, essayant de solidifier leur line-up et leur terre une affaire record. La première grande pause de Don est survenue en 1981 quand il a reçu un appel des gérants des Scorpions, qui étaient en train d'enregistrer leur album Blackout . Le chanteur des scorpions Klaus Meine venait de subir une opération de la gorge et le groupe avait besoin d'un chanteur pour fournir des "voix de guide" et des pistes d'accompagnement que les musiciens pourraient contourner pendant que Meine récupérait. Pendant son séjour en Allemagne avec les Scorpions, Dokken a réussi à décrocher un contrat d'enregistrement européen pour son propre groupe, qui comprenait à cette époque le guitariste George Lynch, le batteur Mick Brown et le bassiste Juan Croucier. Le premier album de Dokken, Breaking the Chains, est sorti en Europe fin 1981 sur le label français Carrere Records. (Anecdotes inutiles: bien que Croucier soit crédité du travail de basse sur l'album, les pistes de basse réelles ont été enregistrées par Peter Baltes of Accept fame.) Lorsque Dokken est retourné en Amérique, leurs terrains de Los Angeles étaient au milieu d'une majeure de hard rock -la frénésie de signature d'étiquettes stimulée par le succès soudain des héros de métal locaux Quiet Riot. Dokken a rapidement signé un accord avec Elektra Records, qui a réédité une version modifiée de Breaking the Chains en 1983. Le dernier morceau de la gamme "classique" de Dokken, le bassiste Jeff Pilson, a remplacé Juan Croucier (qui avait rejoint le groupe rival LA Ratt) juste à temps pour apparaître dans le clip de la chanson titre de Breaking the Chains.

"Briser les chaînes"

L'ascension et la chute

Breaking the Chains s'est vendu de manière respectable et Dokken a rapidement acquis une réputation d'acteur incontournable en direct principalement en raison de l'héroïsme de la guitare de George Lynch, qui a rapidement été exploité par les magazines de guitare comme l'héritier d'Eddie Van Halen. Le deuxième album de 1984, Tooth And Nail, a montré que les compétences du groupe avaient grandi à pas de géant depuis les débuts. Les tournées incessantes et la diffusion en direct de MTV pour les vidéos de "Into the Fire", "Just Got Lucky" et de la ballade puissante "Alone Again", qui a culminé à la 64e place du Billboard Hot 100, ont valu à Dokken son premier record d'or.

Dokken a frappé le platine avec leur troisième album, Under Lock and Key de 1985, sur lequel le groupe a trouvé l'équilibre parfait entre leurs tendances heavy metal et leurs harmoniques lisses et conviviales. Le classement à # 32 sur Billboard, Under Lock et Key comprenait trois singles à succès - "In My Dreams", "It's Not Love" et "The Hunter", qui ont tous reçu une rotation MTV lourde. Le groupe a continué à vivre sur la route, notamment en tant que première partie de la tournée Turbo de Judas Priest, très réussie, en 1986.

Malheureusement, le trajet n'a pas duré. Même si 1987 s'est avérée être l'année la plus réussie de Dokken à ce jour, le groupe s'effilait depuis un certain temps. Les affrontements de personnalité entre Don Dokken et George Lynch ont créé une excellente presse, mais cela a rendu les relations de travail au sein du groupe insupportables. Au début de 1987, Dokken a sorti "Dream Warriors", la chanson thème du troisième film "Nightmare on Elm Street", et a clôturé l'année avec la sortie de l'album # 4, Back For The Attack, à la fin de l'automne. Back For the Attack a frappé # 14 sur Billboard, a produit deux autres singles à succès - "Burning Like a Flame" et "Heaven Sent" - et est devenu platine, mais au moment où le groupe a rejoint Van Halen pour les "Monsters of Rock" tournée du festival à l'été 1988, les tensions étaient à un niveau record entre les membres du groupe et il était clair que la fin était proche. Un album live enregistré au Japon, Beast From the East, est apparu en 1988 mais il a été rapidement suivi par l'annonce de la rupture de Dokken. Don Dokken a sorti un album solo ( Up From the Ashes ) en 1990, qui n'a pas réussi à retrouver les chiffres de vente de son ancien groupe, tandis que George Lynch a formé Lynch Mob.

"Dream Warriors" (1987)

La résurrection...

Dokken a fait son retour en 1994, apparemment à la demande du label japonais Victor Entertainment. Les membres originaux ont enregistré un nouvel album éponyme et ne l'ont sorti tranquillement qu'au Japon au début. La réponse positive au pays du soleil levant a fait que le disque a été remixé et réédité dans le monde entier par Columbia Records en 1995 sous le titre très approprié Dysfunctional . Étant donné qu'il est sorti à l'apogée de Grunge Mania aux États-Unis, l'album s'est vendu étonnamment bien (environ 250 000 exemplaires) malgré une promotion et une diffusion limitées, prouvant que Dokken avait toujours un culte solide aux États-Unis. Un album live acoustique, l'amende One Live Night, a fait surface à travers le nouveau label CMC International en 1996, puis Dokken a frappé le mur - encore une fois - avec Shadowlife de 1997, une tentative infatigable de sauter sur le train de la musique alternative. Shadowlife a rencontré un contrecoup massif des fans et a entraîné la sortie de George Lynch. Il a été remplacé par l'ancien guitariste Winger Reb Beach pour le retour en forme d' Erase the Slate en 1999 et l'album live Live From the Sun des années 2000.

Reb Beach a quitté le giron de Dokken presque aussi rapidement qu'il était arrivé, et pendant les prochaines années, Dokken a souffert d'une instabilité presque constante dans le service du personnel. En 2002, Long Way Home a fait venir le nouveau guitariste John Norum (ex-Europe) et le bassiste Barry Sparks (UFO, Ted Nugent), puis Jon Levin est monté à la guitare pour Hell To Pay en 2004. Au cours des années suivantes, des tournées constantes et la sortie de nombreux albums de compilation des "plus grands succès" ont aidé à garder le groupe sous les yeux du public. L'album studio de Dokken en 2008, Lightning Strikes Again, a été leur plus grand succès depuis un certain nombre d'années, atteignant une position au palmarès Billboard de # 133 et recueillant certaines des critiques les plus fortes qu'ils avaient eu depuis les jours de gloire des années 1980. Greatest Hits, une collection de classiques réenregistrés de 2010 avec plusieurs nouveaux morceaux ajoutés, a marqué les débuts de l'enregistrement du nouveau bassiste Sean McNabb, et Dokken a également fait sensation sur la scène virale-vidéo en apparaissant dans une série de publicités humoristiques pour Norton Anti -Virus, de toutes choses.

Le présent...

La sortie de Broken Bones a été suivie, comme d'habitude par de longues tournées. Alors que les fans de Dokken aimeraient sûrement un autre album dans le moule de leurs classiques des années 80, Don dit: "J'écris ce qui vient du cœur, je ne crois pas à écrire de la musique en essayant de répéter ce que vous avez déjà fait. Je comprends ce que les fans veulent mais en tant qu'artiste, je ne vois pas l'intérêt de peindre la même image encore et encore. Notre label me déteste de le dire et je suis sûr que les fans aussi. Donc nous marchons sur une corde serrée essayant de faire plaisir à tout le monde sans se vendre." Ce fan de longue date a apprécié Broken Bones et je considère que c'est une autre entrée digne dans l'impressionnant catalogue du groupe.

"Empire" dans "Broken Bones" (2012)

L'enfer se fige?

Après des années de rumeurs et de spéculations, la formation "classique" du groupe (Dokken, Lynch, Pilson et Brown) s'est réunie pour une demi-douzaine de concerts au Japon à l'automne 2016, y compris une fente de co-tête d'affiche au prestigieux Loud Park Festival aux côtés des Scorpions. Malheureusement pour les fans de Dokken dans le reste du monde, le Japon a été aussi loin que cette "tournée de retrouvailles" - ils ont joué un concert d'échauffement aux États-Unis au complexe Badlands Pawn à Sioux Falls, Dakota du Sud avant de se rendre au pays de le Rising Sun, mais depuis leur retour du Japon, la formation "actuelle" de Don, Jon Levin, Mick Brown et Chris McCarvill a repris là où ils s'étaient arrêtés. La réunion japonaise a été commémorée avec un package de CD / DVD en direct intitulé Return To The East Live (2016), qui a été publié par Frontiers Records en avril 2018.

... et ainsi commence un autre chapitre de l'histoire actuelle et souvent mouvementée de Dokken!

Dokken Select Discographie ...

"Hard Rock Woman" n / b "Broken Heart" (single) - Hard, 1979

Briser les chaînes - Carrere, 1981 / Elektra, 1983

Dent et clou - Elektra, 1984

Sous clé et serrure - Elektra, 1985)

Dream Warriors (single) - Elektra, 1987

De retour pour l'attaque - Elektra, 1987

Beast From the East (live) - Elektra, 1988

Back in the Streets (compilation bootleg) - Répertoire, 1989

Dysfonctionnel - Columbia, 1995

One Live Night (live) - CMC, 1996

Shadowlife - CMC, 1997

Effacer l'ardoise - CMC, 1999

En direct du soleil - CMC, 2000

Long Way Home - CMC / Sanctuaire, 2002

Hier et aujourd'hui - Sanctuaire, 2002

Hell To Pay - Sanctuaire, 2004

Changer le monde: une introduction - Sanctuaire, 2004

De Conception: Live 1981 (live) - Rhino, 2007

La foudre frappe à nouveau - Frontiers / Rhino, 2008

Greatest Hits - Cleopatra, 2010 (alias Anthems )

Broken Bones - Frontiers, 2012

Return To The East Live 2016 - Frontiers, 2018

Sorties solo de DON DOKKEN:
De ses cendres - Geffen, 1990

Solitaire - auto-libéré, 2008

Rockin 'avec Dokken ...

Broken Bones [Combo CD / DVD] [Édition Deluxe] Acheter maintenant Étiquettes:  vacances religion-philosophie Entreprise 

Des Articles Intéressants

add