Gibson Les Paul Studio Faded T 2016: essai routier

Le Les Paul Studio Faded T

J'adore Les Pauls. Je parie que vous aussi. J'adore le poids autour de mes épaules, la façon dont le cou s'adapte à ma main, la sensation du haut arqué sous mon avant-bras et le rebond, pardonnant la tension des cordes lorsque je gratte un accord. Bien sûr, j'aime surtout le son, ce ton résonnant, croquant et grondant avec des basses et des harmoniques chantantes. Oui, j'aime Les Pauls, et je parie que vous aussi.

Mais Les Pauls sont chers, et que je n'aime pas tellement. Chaque fois que j'en ai acheté un, j'ai dû prendre quelques instants pour retrouver mon calme dans ma voiture après avoir quitté le magasin de guitare. L'exception est qu'un jour, il y a quelques années, j'ai franchi le pas et attrapé une Gibson Les Paul Studio Faded T.

J'avais rongé le bit pour un nouveau studio pendant quelques années. En 2014 et 2015, Gibson a fait des changements que je n'aimais pas du tout, alors j'ai attendu. Mais pour 2016, ils ont réintroduit la plupart des bonnes choses sur l'ancien modèle Studio sous la forme du Studio T, qui coûte environ 1500 $. Ils nous ont également donné la version Faded T, à un prix près de la moitié. Il était évident que 2016 serait une année de décisions sérieuses.

Gibson a bricolé le prix de 700 $ à 800 $ depuis un petit moment maintenant. En 2013, ils ont sorti le LPJ Les Paul à prix abordable et de nombreux joueurs ont adoré. Mais en 2015, il avait disparu de leur gamme, remplacé par le LPM quelque peu plus cher. J'ai résisté à ces deux guitares pour diverses raisons, mais lorsque le Studio Faded T est apparu, il semblait trop beau pour le laisser passer.

Dans cette revue, je vais passer en revue mes réflexions sur mon Les Paul Studio Faded T et discuter de certaines des raisons pour lesquelles j'ai choisi cette guitare au lieu de laisser tomber l'argent sur le Studio T ou certaines des Les Paul abordables qui l'ont précédé.

Construction et quincaillerie

Le Faded Studio est construit comme une Les Paul devrait être: corps en acajou avec un manche en acajou et un dessus en érable sculpté. C'est un peu différent du LPJ et du LPM. Ils avaient un manche en érable, ce qui est bien, mais pas tout à fait Paul-ish. L'acajou est là où il en est quand il s'agit de clouer ce son Gibson classique.

Je suis très impressionné par la construction de cette guitare. J'ai déjà manipulé des Gibsons à la finition décolorée, ce qui semblait un peu rude, mais pas celui-ci. L'articulation du manche est solide et ajustée et la couture où le manche en palissandre rencontre le manche en acajou est lisse comme du verre.

Le dessus en érable a fière allure sous la finition décolorée, qui sera bien sûr différente sur chaque guitare individuelle. La finition est une fine laque de nitrocellulose satinée, contrairement à la finition brillante du Studio T. Cela explique, au moins en partie, la différence de prix. J'ai une Honey Blonde '03 Highway One Stratocaster avec une fine finition nitro et elle s'est bien portée au fil des ans. J'espère la même chose de ma nouvelle Les Paul.

L'arrière du cou est lisse et confortable. Malgré mon amour susmentionné pour Les Paul, un cou fini et brillant est une chose qui ne me passionne pas. J'aime la sensation des cous non finis ou huilés, et je suis même connu pour prendre une feuille de papier de verre léger sur les cous de mes Strats. Évidemment, je ne serais jamais aussi stupide que de poncer le manche d'une Les Paul, donc la sensation soyeuse de la finition satinée de cette guitare est parfaite pour moi, et le meilleur des deux mondes.

Le col lui-même est le design de profil arrondi de Gibson. J'avoue que lorsque je lis les différents profils de manche de différentes compagnies de guitare, mes yeux sont un peu glacés. Je pense que vous ne savez jamais vraiment si un cou vous convient tant que vous n'y passez pas un certain temps. J'aime les cous modérément épais, et jusqu'à présent, le Studio Faded fonctionne bien pour moi.

Rien sur le matériel ne semble ou ne semble bon marché, juste un Gibson typique. Les tuners Grover Green Key de style vintage sont solides et je n'ai eu aucun problème pour garder la chose en phase. Je dois également noter qu'il a été configuré presque parfaitement dès la sortie de la boîte, bien que je puisse abandonner un peu l'action. Le Faded Studio est léger (pour une Les Paul), grâce au corps moderne de soulagement du poids.

J'ai opté pour la finition Worn Cherry et j'en suis très satisfait. Le Worn Brown n'a pas l'air si bon, à mon avis. Le Fireburst, d'autre part, est magnifique, mais j'ai aimé le Cherry un peu mieux. Quant au Satin Ebony, je suis sur la clôture.

Cette guitare a également quelques rendez-vous que j'aime beaucoup, juste en fonction de mes goûts personnels. Ceux-ci incluent les accents noirs (par opposition à la crème), la présence d'un pickguard d'origine et les boutons de vitesse noirs. Ceux-ci sont conformes à la conception traditionnelle du Studio.

En résumé: pas de reliure ni de finition fantaisie, mais toujours une guitare très pointue avec un excellent savoir-faire et une attention aux détails. Il vérifie toutes les cases en ce qui concerne les bois de tonalité et le matériel, qui devraient être le fondement de toute guitare de style Les Paul.

Micros et électronique

Le corps et le matériel composent le châssis d'une guitare, mais les micros et l'électronique sont ce qui le rend vroom. Encore une fois, le Studio Faded garde les choses basiques. Pas de prises de bobine ni de câblage fantaisie. Juste la conception traditionnelle à deux humbuckers avec deux commandes de volume et de tonalité et un interrupteur à trois voies.

Les humbuckers sont des Gibson Burstbucker Pros, et c'était un sujet de préoccupation pour moi. Je savais que j'aimais assez bien les Burstbuckers, mais j'aime vraiment l'ensemble 490R / 498T qui vient sur le Studio T. Donc, les Burstbuckers obtiendraient-ils le son que je voulais, ou devrais-je passer? Rappelez-vous, j'essayais de décider entre le Faded Studio plus abordable et le Studio T. plus cher

Il s'avère que j'aime beaucoup les Burstbucker Pros. Je dirais qu'ils ont un peu plus de mordant et qu'ils sonnent peut-être un peu plus ouvert tout en conservant le bas de gamme que j'aimais dans l'ensemble 490R / 498T. En fait, j'ai peut-être même atteint le point où je peux dire que je les aime mieux. Je m'attendais à une déception, mais heureusement, il n'y en a pas.

Je pense qu'un test de qualité en ce qui concerne l'électronique de guitare a à voir avec la dynamique des commandes de volume elles-mêmes. Votre guitare doit sonner différemment à différents réglages de volume, pas seulement plus silencieuse. Chaque réglage sur toute la plage du bouton de volume doit offrir des sons fonctionnels avec un caractère tonal spécifique.

Les guitares avec une électronique bon marché ont tendance à tomber rapidement lorsque le bouton de volume est baissé et ne présentent pas vraiment une gamme de tonalités dépendant du réglage du volume. Étant donné que l'électronique d'une guitare est sous le capot, c'est un moyen facile de lésiner sur des instruments moins chers.

Alors, Gibson allait-il couper les coins avec l'électronique en nous présentant le très abordable Les Paul Studio Faded T?

Bien sûr que non! Même avec une forte distorsion, les micros se nettoient en un overdrive agréable et riche lorsque le bouton de volume est abaissé et conserve beaucoup de caractère. Avec des réglages propres, le son est riche et plein avec le volume augmenté, mais la numérotation arrière nous donne toujours des tonalités vitreuses et utilisables.

En résumé: j'aime beaucoup les BurstBucker Pros, et certainement plus que je ne le pensais. Ils sont riches et articulés avec beaucoup de bas de gamme et tout le crunch dont vous pourriez avoir besoin pour le métal et le hard rock. Gibson est également sur la balle avec l'électronique, ce qui ne devrait pas être une surprise.

Du son

Le son d'une guitare est une chose tellement subjective, et votre opinion dépendra de votre goût individuel, de votre style de jeu et des genres dans lesquels vous êtes. Je ne peux que vous dire ce que je pense, et je l'ai déjà fait un peu.

Cela peut sembler étrange, mais je considère mon Peavey Bandit 112 comme un bon test du son d'une guitare. C'est un ampli à semi-conducteurs à gain élevé avec beaucoup de bruit bas pour un combo 1x12. Ce n'est pas du tout un mauvais petit ampli, mais il peut vraiment accentuer la confusion ou le manque de clarté inhérent à la conception d'une guitare.

Cela est particulièrement vrai pour les guitares avec des bois de basse comme les Les Paul, mais j'ai même eu quelques Strats qui ont perdu leur éclat à cause des mauvaises performances du Bandit. Vous pouvez masquer les micros et les bois de tonalité avec un excellent ampli dans une certaine mesure, mais ces problèmes sont difficiles à masquer à travers un combo à semi-conducteurs de base.

En d'autres termes, si une guitare sonne bien à travers cet ampli, elle sonnera bien à travers un ampli à lampes de qualité, qui est, bien sûr, l'habitat naturel de la Gibson Les Paul.

L'une des choses que je fais attention est le thunk . C'est assez simple: lorsque vous coupez la paume d'une corde à faible E avec un gain modéré à élevé et que vous la cueillez, elle ne devrait pas tomber. Vous devriez entendre une note clairement définie. Si vous obtenez un thon bassy, ​​boomy, inarticulé à la place, et que vous êtes sûr que votre configuration est correcte, vous avez un problème. Il y a de fortes chances que si vous tripotez d'autres notes sur votre guitare, vous remarquerez un manque de clarté. Pas bon.

Le Studio Faded T gère le Bandit sans problème. Cela semble fantastique avec des réglages clairs, avec une clarté semblable à une cloche et beaucoup de basses sans devenir grondant. Avec un overdrive et un gain élevé, il conserve cette clarté avec de superbes harmoniques et beaucoup de caractère sur tout le spectre tonal. Et, il passe le test du thunk avec brio. Pas de boue et beaucoup de crunch.

Est-ce que tout cela a du sens pour vous? Il est difficile d'expliquer les sons avec des mots, mais j'ai fait de mon mieux ici. Vraiment, la meilleure chose à faire est d'entendre la guitare par vous-même!

Plus sur le Gibson Les Paul Studio Faded T

Réflexions et préoccupations

Alors, qu'est-ce que je n'aime pas dans cette guitare? Je n'aime pas le sac de concert. Je sais que c'est une façon pour Gibson de réduire les coûts, mais j'aurais aimé qu'elle soit livrée avec un étui. Le sac est de très bonne qualité, mais il semble que l'espace où va la poupée devrait être un peu plus spacieux. C'est un ajustement parfait, et en conséquence, vous pouvez réellement voir un pli dans le sac à la poupée lorsque la guitare est zippée. Je ne m'inquiète probablement pour rien, mais je ne veux pas mettre un stress supplémentaire sur le poupée lorsque la guitare est en stockage. Je vais probablement investir bientôt dans un étui rigide décent.

La touche en palissandre ne semble pas aussi de haute qualité que sur les Pauls que j'ai eu dans le passé. Ce n'est pas tant une plainte qu'une observation, car le manche ressemble et joue très bien. Je me demande si cela est davantage dû à la rareté du bois de rose en général plutôt qu'à tout effort pour réduire les coûts de ce modèle de guitare en particulier. Peut-être un peu des deux.

Je vais probablement gifler quelques Dunlop Straploks dessus, éventuellement. Je n'aime pas l'idée que mes guitares s'écroulent au sol, c'est donc la procédure d'utilisation standard pour moi depuis plus d'une décennie. Bien qu'une partie de moi veuille garder la guitare 100% originale, et les boutons de sangle d'origine semblent assez fiables.

Verdict final

En conclusion, je suis sacrément satisfait de ma Gibson Les Paul Studio Faded T, surtout pour le prix. Je pense que vous auriez du mal à trouver une meilleure guitare à moins de 1000 $. Je noterai qu'en plus du Studio Faded et du Studio TI considéré également un Epiphone Les Paul PlusTop PRO. J'aime vraiment les micros ProBucker, et Epis s'est beaucoup amélioré au fil des ans. Cependant, si vous recherchez une Les Paul abordable et similaire sur la clôture, et que vous avez un peu d'argent supplémentaire, je suggère vraiment d'aller avec le Studio Faded à la place. Je suis vraiment content de l'avoir fait.

Le véritable test de cette guitare sera de savoir comment elle résiste au fil du temps. Je sais que le mien n'est sorti de l'usine Gibson qu'un mois environ avant que je ne le reçoive, selon les documents qui l'accompagnaient. Il a une longue vie devant lui, j'espère, et je m'attends à ce que ce soit l'une de mes guitares principales dans un avenir prévisible. Sauf, bien sûr, un parent perdu depuis longtemps et me laisse un gros morceau d'argent, auquel cas ma guitare principale sera une Gibson Les Paul Custom.

Mais pour ceux d'entre nous sans gros argent qui aiment toujours le son et l'ambiance des Paul, il y a le Studio Faded T. Bravo Gibson.

Étiquettes:  politique religion-philosophie aliments 

Des Articles Intéressants

add