TC Electronic MojoMojo Overdrive Pedal Review

MojoMojo

J'ai accumulé une collection intéressante de distorsion et de pédales d'overdrive au fil des ans. Le truc, c'est que je préfère généralement le son de l'overdrive de mes amplis, donc je n'aime jamais dépenser beaucoup quand j'achète une pédale. J'aime trouver des pédales abordables, composer des sons sympas, brouiller et m'amuser. Parce que jouer de la guitare est censé être, vous savez, amusant ou autre.

Certains guitaristes prennent la chasse aux pédales beaucoup plus au sérieux. Ils sont toujours à la recherche de la seule pédale qui définira leur son. Ou, à tout le moins, celui qui trouvera une place sur leur pédalier pour les années à venir. De superbes pédales d'overdrive qui suintent un tube réaliste ont tendance à être un peu chères, et elles ne sont pas le genre d'équipement que vous achetez juste pour vous amuser.

Mais, de temps en temps, je tombe sur une pédale abordable qui semble devoir coûter beaucoup plus cher. Le TC Electronic MojoMojo est une telle pédale. À un prix public de moins de 50 $ au moment d'écrire ces lignes, j'ai décidé de le vérifier.

Dans cette revue, je couvrirai ce que j'aime et ce que je n'aime pas à propos de cette pédale d'overdrive afin que vous puissiez décider si c'est la bonne option pour vous. Je ne pense pas que le MojoMojo est pour tout le monde, mais je crois qu'il y a un certain type de guitariste qui adorera ça.

Construction et contrôles

Il y a quelques années, j'ai saisi la pédale Dark Matter Distortion de TC Electronic. Les deux pédales partagent un design similaire. Je dirai dès le départ que si vous êtes plus intéressé par les styles de rock plus lourds, vous serez probablement plus heureux avec la distorsion Dark Matter. Bien que ces pédales se ressemblent, elles ont chacune un son très distinctif.

Le MojoMojo est une petite pédale robuste dans un châssis métallique. Il dispose de quatre boutons de commande, un pour Drive, Level, Bass et Treble. Les boutons eux-mêmes ont une sensation de robustesse et tournent en douceur. Les commandes Treble et Bass ont une encoche centrale dans laquelle ils cliquent lorsqu'ils sont réglés sur midi. Un mini-interrupteur à bascule contrôle la sonorité et est la seule chose sur le dessus de la pédale qui semble un peu faible. Cependant, il est situé en toute sécurité entre les boutons Drive et Level et semble donc peu susceptible d'être endommagé.

L'interrupteur pour activer la pédale semble bien fait, et je sais de mes années avec le Dark Matter que le design est durable. Les prises d'entrée / sortie, ainsi que la prise d'alimentation, semblent toutes solides. Le compartiment à piles est accessible par une seule vis à l'arrière qui libère le bas de la pédale. En d'autres termes, aucun compartiment de batterie en plastique fragile.

Tout compte fait, cela semble être une petite pédale robuste à tout prix, sans parler de moins de 50 $. Même le nom or TC Electronic et le logo MojoMojo ont l'air d'une boutique avec la couleur de la pédale. Mais rien de tout cela n'a d'importance si la chose ne sonne pas bien, alors passons à ce qui est important.

Du son

Le MojoMojo est un pédalier polyvalent. Voici un aperçu des commandes une par une ainsi que mes pensées et certaines choses que j'ai découvertes en jouant avec cette pédale.

  • Gain: Le contrôle du gain est l'une des choses qui rendent cette pédale si impressionnante. Comme pour le Dark Matter, tourner le bouton de gain ne signifie pas seulement plus ou moins de distorsion. Cela change le caractère de la pédale. Avec le bouton tourné, il a un joli grésillement qui s'approche du territoire du hard rock mais ne le traverse jamais tout à fait. Le rappeler fait ressortir des tons chauds de lampe, ainsi qu'une belle pop gutturale sur laquelle je ne peux pas vraiment mettre le doigt, mais qui est remarquable pour le blues. D'environ 9 heures à environ 3 heures est le point idéal
  • Niveau: Comme j'aime le MojoMojo comme son de distorsion principal, je viens de régler le niveau à midi. Je l'ai fait monter un peu et je l'ai expérimenté comme un boost et ça a très bien fonctionné. Je pense que je resterais avec mon TS9 pour cela, cependant.
  • Voice Switch: En position haute, vous obtenez le son naturel de la pédale. Cliqué vers le bas, le commutateur coupe un peu les basses de votre signal. Je préfère ça.
  • Bass and Treble: C'est toujours un jeu d'équilibre pour que l'égaliseur de votre ampli fonctionne en harmonie avec l'égaliseur de vos pédales. J'ai commencé à expérimenter avec les commandes d'égalisation de l'ampli à midi et les basses et les aigus de MojoMojo à mi-chemin. J'ai finalement compris qu'il était préférable de simplement composer mon ampli comme je le souhaite et d'utiliser l'égaliseur sur la pédale pour une touche de boost ou de coupe sur les aigus et les basses. Cela fonctionnait mieux sur mon ampli à lampes Marshall, et chaque contrôle ne nécessitait qu'un petit bougé. Avec mon ampli à transistors, un peu plus d'ajustement au niveau de la pédale était nécessaire. Chaque guitariste devra évidemment expérimenter pour trouver ce qui fonctionne le mieux avec son ampli.

Il faut un peu de bricolage pour que les choses soient réglées comme vous les aimez avec cette pédale. Il y a beaucoup de bons sons ici. Dans l'ensemble, il s'agit d'un overdrive épais et costaud avec d'excellentes capacités de mise en forme des tons et une belle texture à chaque niveau de gain.

TC Electronic MojoMojo Overdrive Pedal for Electric Guitars Bundle with Blucoil Slim 9V Power Supply AC Adapter, and 4-Pack of Celluloid Guitar Picks Acheter maintenant

Comment j'utilise le MojoMojo

Comme je l'ai dit au début de cet article, j'ai tendance à préférer l'overdrive de mes amplis à lampes plutôt que de compter sur une pédale. J'utiliserai occasionnellement mon tube screamer Ibanez TS9 comme boost ou pour resserrer les choses sur mon Marshall DSL ou Peavey 6505, mais sinon, j'obtiens ce dont j'ai besoin de mes amplis.

Pourtant, je m'amuse beaucoup avec le MojoMojo. Cela sonne très bien à travers mon Peavey Bandit Red-Stripe à l'état solide, avec beaucoup de punch. Si vous êtes un guitariste de blues / rock avec un ampli à transistors et que vous essayez de décider si vous devez investir dans un ampli à lampes, je vous suggère d'essayer d'abord la pédale MojoMojo. C'est peut-être exactement ce dont vous avez besoin et vous pouvez vous épargner quelques dollars.

Le MojoMojo prend vraiment vie lorsqu'il est associé à un ampli à lampes, et bien que mon Marshall, il semble incroyable. Il est audacieux et épais avec un gain plus que suffisant pour quoi que ce soit à part le hard rock et le métal. J'adore le son de l'overdrive de mon Marshall, mais si je ne le faisais pas, je pourrais être un guitariste très heureux en m'appuyant simplement sur le MojoMojo.

Je considère cela comme une sorte de pédale de distorsion "son principal". Il a la flexibilité d'agir comme une sorte d'extension de votre ampli guitare. Je m'attends à beaucoup de guitaristes, du débutant au confirmé, c'est le complément parfait à leurs rigs. Bien sûr, il peut également être utilisé comme boost, et je suis sûr que certains joueurs le font. À mon avis, il manque beaucoup de ce que cette pédale cool peut faire.

Plus sur le MojoMojo

Le Overdrive MojoMojo en vaut-il la peine?

Je recommande le MojoMojo pour les guitaristes de blues, de rock et de country qui recherchent une pédale de distorsion à tout faire pour le son d'overdrive principal. Bien que cela sonne mieux avec un ampli à lampes, je pense que les joueurs avec des amplis à transistors décevants peuvent l'utiliser pour changer leur son sans perdre des centaines de dollars sur un nouvel ampli à lampes.

C'est aussi un excellent overdrive pour les joueurs comme moi qui aiment expérimenter avec les pédales de guitare sans dépenser beaucoup d'argent. Cela semble incroyable, surtout pour l'argent, et c'est très amusant.

Alors, pour qui n'est pas cette pédale? Bien que le MojoMojo ait plus de gain que vous attendez d'une pédale d'overdrive, je ne pense pas que ce soit un excellent choix pour les guitaristes qui aiment le hard rock ou les musiques plus lourdes. Ces guitaristes sont mieux avec la Dark Matter Distortion, à mon avis. Ou regardez une pédale à gain élevé comme l'EVH 5150.

Je dirai aussi, même si je préfère mon Marshall pour l'overdrive, si j'étais dans un groupe je trouverais probablement une utilisation pour le MojoMojo sur ma planche. Cela semble trop beau pour le laisser sur la touche. Alors, vérifiez-le pour voir ce que vous en pensez. Faites moi part de votre avis dans les commentaires!

Étiquettes:  des relations famille politique 

Des Articles Intéressants

add